Georges Banu

Georges Banu, universitaire à la Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et essayiste.

Auteur d’un certain nombre de livres consacrés principalement aux grandes figures de la mise en scène – de Peter Brook à Ariane Mnouchkine et Jerzy Grotowski – aussi bien qu’aux échanges théâtre / peinture: Le rideau ou la fêlure du monde, l’Homme de dos, Nocturnes (Ed. Adam Biro), son livre sur la poétique du théâtre à l’italienne Le Rouge et or (Ed. Flammarion/Rizzoli) est devenu une référence reconnue. Ses derniers ouvrages parus : Shakespeare, le monde est une scène et Les voyages du comédien. (Ed. Gallimard), Amour et désamour du théâtre et Miniatures théoriques (Ed. Actes Sud) proposent une réflexion sur le théâtre dans ses rapports à la société et aux choix personnels, psychiques et esthétiques, de l’art du théâtre.

Il a publié récemment aux éditions Arléa: La porte au coeur de l’intime et aux éditions Ides et Calendes le volume synthèse Tchekhov. Il a reçu trois fois le prix pour le meilleur livre de théâtre en France. Il dirige, avec Claire David, la série Le temps du théâtre ed. Actes Sud, ainsi que la revue Alternatives théâtrales. Il a assuré la rédaction en chef de la revue l’Art du théâtre (Théâtre National de Chaillot/Actes Sud) de 2001 à 2008, ainsi que la direction artistique de l’Académie Expérimentale des Théâtres – Paris de 1990 à 2000.

Président d’honneur de l’Association Internationale des Critiques de théâtre et président du Prix Europe pour le théâtre, il est doctor honoris causa de plusieurs universités européennes et membre d’honneur de l’Académie roumaine. Il a également reçu le Grand Prix de l’Académie Française en 2014.